Surmenage au travail

Le surmenage au travail et sa version extrême, le burn out, sont de plus en plus reconnus et diagnostiqués par les médecins. Définition, symptômes et solutions, le surmenage passé au crible.

Définition du surmenage

Souvent galvaudé, le terme de surmenage désigne un état différent de la fatigue occasionnelle. Le surmenage survient à la suite d’efforts intenses. Il peut s’agir d’une activité physique, mais, dans certains cas, il peut être question d’un surmenage intellectuel. Au travail, cette pathologie peut résulter d’une pression hiérarchique trop prégnante, d’un management peu adapté ou d’objectifs de résultats inatteignables, par exemple.

Signes avant-coureurs

Plusieurs signes peuvent conduire à suspecter un surmenage. Lorsqu’une personne est plus irritable qu’à l’accoutumée, qu’elle peine à se concentrer et à s’organiser, qu’elle ne fait plus preuve d’initiatives et que sa confiance en elle régresse, il est légitimement possible que le stress au travail devienne si insupportable qu’elle est proche du burn out.

Symptôme du surmenage

Le surmenage peut se caractériser de diverses façons. Attention pour qu’il soit diagnostiqué, il est nécessaire de cumuler plusieurs des points mentionnés ci-dessous. Ainsi, une instabilité pondérale ne peut signifier à elle seule une situation de surmenage. Les symptômes les plus courants sont les suivants :

  • Vertiges
  • Troubles du sommeil
  • Déprime voire dépression
  • Migraines
  • Douleurs dorsales, musculaires et/ou articulaires
  • Ulcères
  • Instabilité pondérale
  • Éruptions cutanées
  • Test de surmenage

Une personne se sentant à bout de force peut effectuer un test. Cela consiste généralement à répondre à un certain nombre de questions sur l’état psychologique et physique de la personne au cours des derniers jours.

Si le test révèle la situation de surmenage, il convient de consulter son médecin et d’envisager un arrêt de travail. Les femmes enceintes doivent être particulièrement vigilantes, car surmenage et grossesse ne font pas bon ménage.

Comment soigner le surmenage ?

Il n’existe pas de médicament ni de solution miracle. En revanche, en fonction de l’intensité du surmenage et de ses causes, le médecin va établir un programme pour traiter cette pathologie. La mise au repos est généralement recommandée. Lorsque le surmenage s’explique principalement par des difficultés au travail, un arrêt peut être prescrit puis renouvelé. Les médecins préconisent également d’effectuer des exercices de relaxation. Et quand les troubles du sommeil empêchent la récupération mentale et physique, le médecin peut avoir recours aux anxiolytiques.

Surmenage au travail et burnout

Les termes de burnout et de surmenage sont souvent assimilés. Or, cette terminologie revêt deux maux distincts. Certes, le surmenage s’applique au monde de l’entreprise, mais pas seulement. Une victime de surmenage peut évoquer le stress de la vie de famille, une certaine précarité, des problèmes médicaux voire des facteurs hormonaux.

Le burnout est une maladie strictement professionnelle et fait référence à un état d’épuisement extrême en rapport avec le travail.


  • ABONNEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER
    Sed quis, mattis Praesent ipsum felis et, efficitur. id in Donec