Quels risques professionnels au Document unique ?

Les risques professionnels peuvent être nombreux au sein d’une entreprise. Afin d’éviter tout accident, c’est à l’employeur de les identifier. Mais comment les repérer au mieux ? Grâce à des listes précises, comme celle de l’INRS (http://www.inrs.fr/risques.html). Celles-ci permettent alors aux entreprises de créer un document unique d’évaluation.

Le document unique d’évaluation, c’est quoi ?

L’évaluation des risques professionnels est une obligation et elle a une finalité concrète : la création d’un document unique d’évaluation des risques (DUER). Qui doit aider à la mise en œuvre de solutions concrètes.

Le DUER permet d’évaluer tous les aspects du travail susceptibles de causer des dommages corporels, les moyens d’élimination des dangers et, à défaut, les mesures de protection et de prévention à mettre en oeuvre pour la maîtrise ou la limitation de ces risques.

Après avoir repéré, identifié et listé les risques (notamment grâce à la liste ci-dessous), il convient ensuite de les classer en utilisant des critères comme la gravité des dommages, l’évaluation de leur probabilité d’occurrence, les nombre de salariés exposés…1108

La liste des risques professionnels

  1. Risques liés à l’organisation du travail (risques de souffrance mentale conséquences de l’organisation du travail) ;
  2. Risques liés au travail isolé (le travail est considéré comme isolé lorsque le travailleur est hors de portée de voix ou de vue d’autres personnes, sans possibilité de recours extérieur et que le travail présente un caractère dangereux) ;
  3. Risques de violence au travail, d’agression (ce sont les risques de violence externe à l’entreprise qui génèrent un sentiment d’insécurité chez les salariés) ;
  4. Risques liés au travail sur écran (risques d’inconfort liés à un mauvais aménagement du poste de travail) ;
  5. Risques liés aux rayonnements (risques liés à l’exposition aux radiations ionisantes, les sources d’exposition dans le monde du travail sont artificielles, principalement médicales et industrielles) ;
  6. Risques liés à l’éclairage (source d’inconfort, qui favoriser certains accidents) ;
  7. Risques d’incendie, d’explosion ;
  8. Risques liés à l’énergie (électricité, gaz, air comprimé) ;
  9. Risques liés au bruit (les postes qui exposent au bruit doivent être repérés) ;
  10. Risques liés à l’utilisation de machines (il faut repérer les situations qui présentent des dangers sur les postes qui utilisent des machines) ;
  11. Risques liés aux chutes d’objet (il faut rechercher les situations dangereuses) ;
  12. Risques liés aux chutes  risques de blessure provoquée par la chute de hauteur ou de plain-pied d’une personne) ;
  13. Risques liés aux agents infectieux (risques d’infection ou d’allergie liés à l’exposition à des agents biologiques) ;
  14. Risques liés aux produits chimiques (il faut obtenir les fiches de données de sécurité, repérer les produits qui présentent des dangers, informer les salariés, et assurer la protection des utilisateurs) ;
  15. Risques liés à la conduite (risque routier professionnel, il faut repérer les situations qui présentent des dangers, tenter de trouver des solutions) ;
  16. Risques liés à la manutention mécanique (lorsque de la manutention est réalisée au moyen de chariots élévateurs transpalettes, pont, il faut repérer les situations qui présentent des dangers et tenter de trouver des solutions) ;
  17. Risques liés à la manutention manuelle, à la posture ou au geste répétitif ;
  18. Risques liés aux ambiances thermiques (chaude ou froide, risques liés au travail en ambiance surchauffée ou froide) ;
  19. Risques liés au travail par de fortes chaleurs (notamment pour les activités de plein air comme le Bâtiment et les Travaux Publics).

L’expert CHSCT, un véritable allié

Il n’est pas toujours facile d’y voir clair dans des réglementations de prévention des risques complexes ! Et pourtant, il est important de bien les maîtriser tant les conditions de travail impactent considérablement la performance de l’entreprise.

L’expert CHSCT/CSE proposé par l’instance dans le cadre d’un projet important ou de risque grave, est là pour aider les élus à rendre un meilleur avis possible. Il va s’aider du Document Unique d’Evaluation des Risques. Véritable spécialiste en la matière, il vérifie l’identification des risques qui y sont présents et, le cas échéant, va l’enrichir. Par ses propositions, il peut surtout transformer les contraintes réglementaires en opportunités de progrès. Il peut proposer des solutions adéquates et innovantes comme des plans d’action à mettre en place qui renforceront le dialogue social.


  • ABONNEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER
    ante. lectus justo ut ipsum tempus id, pulvinar Lorem commodo consectetur