Risque grave - Axium Expertise

Les organisations, avec la pression imposée par la production, la clientèle ou le service attendu, produisent des effets délétères. Cela fragilise les salariés en altérant la santé physique et mentale. L’organisation du travail et la performance de l’entreprise, de manière cachée, sont alors affectées..

Ici, le CHSCT peut recourir à expertise si le danger grave est avéré, présent, actuel et identifié. Voici quelques recours :

  • Les accidents du travail graves
  • Les cas de tentative de suicide 
  • Stress – Souffrance au travail – Harcèlement RPS
  • Les pathologies liées à l’hyper-sollicitation Les troubles ostéo-articulaires, les pathologies dorsales
  • Le risque routier
  • Les TMS, la pénibilité
  • Les agressions clientèle – Les incivilités.

Axium, lors d’une expertise CHSCT, investigue le risque grave à travers l’organisation de travail, l’usage des équipements, l’intensité imposée, les rapports entre collègues et managériaux, les consignes et directives, les résultats attendus, etc. Par le jeu d’entretiens, d’observations de l’activité, d’étude de documents, de questionnaire, l’expert établi un diagnostic complet du risque grave.

Lors de la restitution du rapport en réunion, une série de recommandations est produite.

Axium avec ses ergonomes et psychologues du travail est présent pour aider les CHSCT à élaborer des réponses.

Une question sur le droit à expertise ?
Les champs marqués d'un * sont obligatoires