Découvrir Axium - Axium Expertise

Des experts au service des élus

Lorem ipsum sit doloret.

The EC and CHSCT elected representatives must assert their central position in the social and economic life of the company. The State entrusted them with important tasks. To analyze projects and assert their positions, elected officials need training, but also competent and present experts. The law provides them with this possibility and offers appropriate financial means.

AXIUM positions itself, with its experts and trainers, in advising and assisting staff representatives for:

  • CHSCT with assistance to analyze working conditions and detect risk factors, assess your health and safety issues, prevent stress in the company, concretely improve quality of work life, propose solutions, etc.
  • EC or CCE to assist them in decoding accounts, anticipating difficulties, anticipating reorganizations, identifying employment and compensation issues, clarifying the strategy of shareholders, and identifying the social consequences on the organization of work.

Une mobilité en France et outre-mer

Lorem ipsum sit doloret.

Presence and mobility

Representative of the regional or overseas staff, and for any sector of activity, you must have easy access to a quality expert, training or accompaniment. This is vital to the effectiveness of your DuP, CE, CCE or CHSCT mandate.

The Axium experts and trainers ensure this presence expected by the field. You are in 3/8, at night, or in day schedule, if need of expertise, our schedules adapt to yours. It’s a commitment!

Our agencies in Paris, Marseille, Nantes and Agen cover the territory to be close to the teams of elected and mandated. Any requests for training or expertise are discussed with you. If necessary, Axium may be present, on site, within 48 hours.

Sometimes the elected person needs advice or a relevant response, for the time being. One of our experts is then reachable quickly. This availability of Axium is appreciated. It is an imperative of confidence.

 

Nous contacter

Our experienced consultants

Experts Axium: competence and quality of the network

More than 500 union teams have trusted Axium for 10 years. Our elected representatives are our partners, not our clients.

The competence and experience of the experts are true Axium professional choices. Each expert is confirmed, recognized and specialized in his field, with a proven knowledge of the IRP.

Thus we can respond with relevance to your expectations CE or CHSCT by quality services, expected of the elected.

In order to carry out your EC and CEC economic mission, for the annual review of the accounts, during a PES or a right of alert, Axium always proposes an accountant registered with the Order. It is a pledge of seriousness and success. Axium has forged a complementary network with specialized lawyers or tax lawyers, financial analysts or business strategy analysts.

For a CHSCT mission, Axium experts are confirmed: ergonomists, sociologists or occupational psychologists, engineers, etc. All hold a bac +5 or a doctorate

 

Nous contacter

L'équipe Axium

Caroline
ESTERRE
Expert CHSCT
Jean-Max
LLORCA
Directeur
Brigitte
BERTHOIS
Directrice de Développement
Syndie
GARRE
Expert CHSCT
Elodie
BOULANGER
Directrice de Projet

Pourquoi travaillons nous ?

Que serait l’humanité sans le travail humain ?

Une certaine conception du monde place dans notre passé l’âge d’or de l’humanité. Tout aurait été donné gratuitement à l’homme dans le paradis terrestre. Après la sortie de ce paradis tout serait au contraire pénible et vicié de nos jours. Jean-Jacques Rousseau a donné une couleur populaire et révolutionnaire à cette croyance. Bien des Français croient que la vie d’autrefois était plus « saine » qu’aujourd’hui.

En réalité, tous les progrès actuels de l’histoire et de la préhistoire confirment que la nature a été dure pour l’humanité. La vie « saine » d’autrefois faisait mourir un enfant sur trois avant son premier anniversaire. Et pour les deux qui restaient, chez les pauvres, un seul dépassait, en France vers 1800, l’âge de 25 ans.

A une humanité sans travail et sans technique, le globe terrestre ne donnerai qu’une vie limitée et végétative : quelques centaines de millions d’individus subsistant animalement dans quelques régions subtropicales.

Toutes les choses que nous consommons sont en effet des créations du travail humain : blé, pommes de terre ou fruits, etc.

Le blé a été créé par une lente sélection. Si l’humanité disparaissait, le blé disparaîtrait moins d’un quart de siècle, chassé par les plantes de la nature. Il en serait de même de nos plantes « cultivées », de nos arbres fruitiers et de nos bêtes de boucherie.

Toutes ces créations valent pour l’homme ; mais elles ne valent que par l’homme. A plus forte raison, les objets manufacturés, des textiles au papier et des montres aux postes de radio, sont des produits artificiels, créés par le seul travail de l’homme.

Qu’en conclure, sinon que l’homme est un être vivant étrange, dont les besoins sont en total désaccord avec la planète où il vit ?

L’oxygène de l’air est le seul produit naturel obtenu sans travail. Pour manger, pour se vêtir, pour vivre, l’homme, est le seul être vivant qui a des besoins non naturels. Et ces besoins sont immenses. En réalité, la planète est assez peu adaptée à nos aspirations, à nos facultés d’agir, à nos besoins. Nous travaillons pour produire.

Nous voyons bien pourquoi nous travaillons : pour transformer la nature naturelle en éléments artificiels pour satisfaire ces besoins. Nous travaillons pour transformer l’herbe folle en blé puis en pain, les merises en cerises et les cailloux en acier puis en automobiles.

On appelle économiques toutes les activités humaines qui ont pour objet de rendre la nature ainsi consommable par l’homme. Mais l’homme, au cours des 500 millions d’années de son histoire, a, bien lentement, appris à accroître son pouvoir de transformer la nature : il a forgé des techniques ; il a spécialisé son travail.

Cette division du travail, nécessaire à l’efficacité, implique le groupement des travailleurs en cellules de production que l’on appelle entreprises. Chaque entreprise produit ainsi, non pas tous les produits nécessaires au groupe de travail, mais certains seulement, ce qui implique l’échange. Je produis des livres mais je n’en mange pas : je dois donc échanger mes livres contre des carottes et des biftecks. Le mécanisme permettant de le réaliser échange n’est pas facile à concevoir. On l’appelle : l’économie.

Qu’est-ce que la science économique ? Elle est la connaissance des activités humaines tendant à transformer la nature et à échanger les produits ainsi obtenus, en vue de satisfaire les besoins humains. Ainsi, la science économique a pour objet d’étude la production, la consommation et l’échange de biens ou de services rares.

 

 

Nous contacter
d8963ed951036501e043aedfefb2c69a>>>>>>>>>>>>>>